Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Disponible au S.I. de Gouvy !
Actions sur le document

Disponible au S.I. de Gouvy !

Le S.I. Gouvy asbl en collaboration avec l'ACW asbl vous présente son nouveau livre sur le patrimoine campanaire de Gouvy. Il est actuellement en vente au S.I. Gouvy et à la librairie de Gouvy au prix de 16,00 €

 

L’entité communale de Gouvy est située en frange
Nord-Est de la province belge de Luxembourg, entre
ses consoeurs de Houffalize et de Vielsalm. Elle procède
de la fusion de cinq anciennes communes – Beho, Bovigny,
Cherain, Limerlé, Montleban – couvrant ainsi
un territoire « piqué » de quelque vingt-trois villages :
Baclain, Beho, Bovigny, Brisy, Cherain, Cierreux, Courtil,
Deiffelt, Gouvy, Halconreux, Halonru, Honvelez,
Langlire, Limerlé, Lomré, Montleban, Ourthe, Rettigny,
Rogery, Steinbach, Sterpigny, Vaux, Wathermal.
Vingt et un clochers ou clochetons y sont repris au
présent inventaire en plus du « château » de Gouvy,
d’un carillon privé et de petites cloches, deux clochers
phares ont été ajoutés au travail : celui de Houffalize et
celui de Vielsalm.
En 2016, le projet d’un inventaire exhaustif des cloches
de la commune a été mis sur pied avec l’appui scientifique
de l’Association Campanaire Wallonne (ACW). Et
l’ambitieux projet est devenu réalité. L’équipe d’inventaire
a assuré le travail de préparation et de recherche,
le travail en clocher et le travail en bureau.
La cloche fait son apparition dans l’Europe chrétienne
au premier millénaire, puisque le Capitulaire de Charlemagne
(802) invite déjà à la sonnerie des cloches des
églises « de jour comme de nuit ». Mais dans nos régions,
c’est du XIVe siècle que datent la plupart des plus
anciennes cloches de nos villes et villages. La commune
de Gouvy compte quelques cloches très anciennes : à
Wathermal, à Steinbach et à Beho.
La plupart de nos clochers comportent deux cloches,
certains seulement une. Deux paroisses en comptent
trois, rythmant la vie du chef-lieu paroissial : Bovigny
depuis 1721 ou plus tôt et Ourthe depuis 1955.
Nous verrons ici que l’histoire de chacune de nos cloches
n’est pas un long fleuve tranquille…